contact

Las propos

Ce fut un garçon sans moralité, il s’en fit gloire et honneur.

P. Molinier, extrait de l’épitaphe sur sa « Tombe prématurée » (1950)

P. Molinier, « L’œuvre, l’artiste et son fétiche » (1965)

A celui qui s’expérimenta ; l’artiste qui vécut, la bête qui demeure.

A ceux qui s’en inspirèrent sans déférences exagérées, avec attention toujours.

Contact

Auteur du site : Benjamin Sarcy

 

"Identité" (2011/2013)
« Identité » (2011/2013)
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s